reduire-annee-fiscale

L’année fiscale tire à sa fin! Notre équipe s’affaire à optimiser la gestion des portefeuilles de nos clients et à réduire au maximum leurs factures fiscales.

Voici 5 éléments importants que nous surveillons pour nos clients en ce moment :

1. Les gains et pertes en capital

Nous examinons les rapports de gains et pertes de tous nos clients, afin de réduire les gains lorsqu’il est possible et pertinent de le faire. En effet, un gain en capital est imposable seulement si le placement vendu est à profit et détenu dans un compte imposable. Cette règle ne s’applique donc pas s’il fait partie d’un REER, d’un FERR, d’un CELI ou d’un REEE. À la vente d’un placement à gain détenu dans un compte non-enregistré, seulement la moitié du gain en capital est imposable. Si vous détenez un placement qui a perdu de la valeur, en le vendant, la perte en capital servira à réduire le montant d’impôt à payer. Nous avons jusqu’au 29 décembre pour faire cet exercice. 

2. Les paiements FERR

En réponse à la crise sanitaire liée à la COVID-19, le gouvernement du Canada a annoncé cette année une réduction de 25 % du montant minimum de retrait pour tous les types de FERR pour l’année 2020. Nous examinons donc la situation de chaque client concerné afin de déterminer s’il vaut la peine de leur faire profiter de cet allègement.

3. Les régimes d’épargnes-études

Vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour cotiser à votre REEE. Si ce type de compte fait partie de votre patrimoine, c’est important de valider les montants à cotiser afin de maximiser vos subventions. Pour un enfant, la cotisation maximale à vie, est de 50 000$ et pour obtenir le maximum de subvention, (7 200$ au fédéral et 3 600$ au provincial), il vous faudra cotiser 36 000$. C’est le seul placement qui garantit un rendement de 30% en partant. Le gouvernement vous donne de l’argent… il faut le prendre!

4. Desimmobilisation de vos comptes CRI

Nous surveillons également la valeur des comptes de retraite immobilisés (CRI). Si cela s’avère opportun, nous proposons aux clients d’y transférer à chaque année la partie admissible dans un REER ou FERR. En général, nous recommandons cette stratégie afin de gagner en flexibilité et de pouvoir retirer l’épargne-retraite sans se soucier du plafond de retrait.

5. Les dons de charité

Plusieurs organismes reçoivent la plupart de leurs dons en fin d’année. Nous invitons nos clients à nous consulter avant de faire un don de bienfaisance afin que nous puissions déterminer ensemble le moyen le plus avantageux pour poser ce geste généreux.   Il est possible d’éviter de payer de l’impôt sur le gain en capital en faisant un don en actions à un organisme de bienfaisance. Il s’agit souvent d’une meilleure stratégie que de vendre des placements pour ensuite faire un don en argent et obtenir un crédit d’impôt, car de cette manière, vous finirez par payer de l’impôt sur vos gains en capital. Par exemple, si vous vendez un titre d’une valeur de 10 000 $ qui a généré un gain de 4000 $, vous devrez payer jusqu’à 1000 $ d’impôt. Il est donc préférable de faire un don en actions à l’organisme de votre choix. En faisant un don en action, vous n’aurez pas à payer jusqu’à 1000 $ d’impôt et vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt pour un don de 10 000 $.

Pour optimiser votre planification de fin d’année, je vous encourage fortement à consulter un membre de notre équipe Brunet-Gilbert-Paquet à la Financière Banque Nationale.

Joyeuses fêtes!

Sophie

Conseillère en placement
Gestionnaire de portefeuille
Première Vice-Présidente
Financière Banque Nationale

Lire les autres articles de Sophie
Communiquez avec moi
Joignez mon réseau LinkedIn

 

Nous avons rédigé le présent commentaire afin de vous donner notre avis sur différentes solutions et considérations en matière d’investissement susceptibles d’être pertinentes pour votre portefeuille de placements. Ce commentaire reflète uniquement nos opinions et peut ne pas refléter celles de Banque Nationale Groupe financier. En exprimant ces opinions, nous nous efforçons d’appliquer au mieux notre jugement et notre expérience professionnelle du point de vue d’une personne appelée à suivre un vaste éventail de placements. Par conséquent, le présent rapport représente notre opinion éclairée et non une analyse de recherche produite par le Service de recherche de la Financière Banque Nationale.

Financière Banque Nationale – Gestion de patrimoine (FBNGP) est une division de la Financière Banque Nationale inc. (FBN) et une marque de commerce appartenant à la Banque Nationale du Canada (BNC) utilisée sous licence par la FBN. FBN est membre de l’organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE) et est une filiale en propriété exclusive de la BNC, qui est une société ouverte inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (NA : TSX).

Les renseignements contenus aux présentes ont été préparés par Sophie Paquet, une conseillère en placement de la FBN.

Total
187
Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*